mardi 28 janvier 2014

Il n'a jamais lu Proust d'ailleurs...


Une sorte de déplacement ondulatoire, comme un spectre sonore. 
Il n’a jamais compris ces irruptions de souvenirs ou d’odeurs qui jaillissent sans prévenir au coin d’une rue sombre, n’importe où et n’importe quand. 
Il n’a jamais lu Proust d’ailleurs. 

 (photo : Kit Brown, 2013)

C’est l’anti-mouvement par excellence, l’opposé évident du flux. Mais l’un ne vit pas sans l’autre et dès lors les liaisons multiples entre le son, les mots et les images se ressent…




 (photo : Kit Brown, 2010)




Aucun commentaire:

Publier un commentaire